Coyote


C'est quoi ça ?

Le projet Coyote est né suite à de multiples rencontres avec la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS).

 

Les jeunes suivi.e.s par la MLDS sont parfois perçu.e.s comme étant dans une impasse par la société. Les coordinateur.rice.s des MLDS mettent en place des programmes spécifiques afin de redonner confiance à ces jeunes, de les aider à s'estimer à leur juste valeur et de leur permettre de raccrocher une formation ou d'accéder à l'emploi. FACE Loire Atlantique a souhaité s'associer à cette démarche par la co-construction d'un projet expérimental. Coyote propose ainsi à une promotion de construire leur propre programme "super kiffant" à partir des ressources de FACE Loire Atlantique et de la MLDS.

 

Ateliers, interventions de professionnel.le.s, coaching, accompagnement individualisé etc... Chaque activité sera évaluée par les jeunes qui décideront de son utilité et de sa pertinence pour les aider à atteindre leur but de "raccrochage".

La Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire

La MLDS tient une place essentielle dans la prévention des sorties sans qualification. Cette structure est rattachée au Service Académique d’Information et d’Orientation (SAIO) du Rectorat.

 

L’activité de la MLDS est développée autour de plusieurs objectifs :

  • Favoriser la persévérance et l’accrochage scolaire.
  • Prévenir le décrochage en agissant dès les premiers signes.
  • Apporter une expertise concernant l’accueil, la prise en charge et le suivi des décrocheurs tout au long de l’année et leur offrir des actions spécifiques sous statut scolaire. Les jeunes souhaitant préparer une formation dans le cadre du Retour en Formation Initiale (RFI) sont également reçus.

Pourquoi "Coyote" ?

Citation Le Livre de Joe, Jonathan Tropper :

 

" Tu te souviens des vieux dessins animés du Coyote, dit-il, quand le Coyote se précipitait d'une falaise et qu'il continuait à courir jusqu'au moment où il baissait les yeux et réalisait qu'il cavalait dans le vide? ?
- Ouais.
- Eh bien, je me suis toujours demandé ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas regardé en bas. Est-ce que l'air serait resté solide sous ses pieds jusqu'à ce qu'il ait atteint l'autre bord du précipice? Je pense que oui, et je pense qu'on est tous comme ça. On s'élance pour traverser le canyon, le regard fixé droit devant soi vers les choses vraiment importantes, mais quelque chose, la peur ou un sentiment d'insécurité, nous fait regarder en bas. Alors on s'aperçoit qu'on marche sur du vide, on panique, on fait demi-tour et on pédale à toute vitesse pour retrouver la terre ferme. Mais si on ne baissait pas les yeux, on arriverait sans problème de l'autre côté."
(...)
"Joe, rappelle-toi ce qui arrive au coyote quand il reste au bord de la falaise.
- Quoi donc?
Il se prend un putain de piano sur la gueule"

 


Envie d'en savoir plus sur Coyote ?

 

Contactez Sarah Tastet au 06 81 47 36 47 ou par mail.